le diagnostic électricité

SUR 250000 SINISTRES RECENSES CHAQUE ANNEE, LES ACCIDENTS LIES A DES CHOCS ELECTRIQUES FONT 4000 VICTIMES PAR AN DONT PRES DE 100 MORTS

*A la location, cet état de l’installation intérieure d’électricité ne vise que les habitations principales.

Pourquoi ? 

Les dangers liés à l’installation électrique ne sont plus à prouver : ils vont des risques d’incendies causés par des courts-circuits aux chocs électriques (électrisations) ou aux électrocutions par exemple.

Afin d’améliorer la protection des occupants, les pouvoirs publics ont rendu obligatoire l’état des installations intérieurs électriques.

Il identifie les défauts susceptibles de compromettre la sécurité des personnes.

Il ne s’agit pas d’un contrôle de conformité de l’installation vis-à-vis d’une quelconque réglementation mais bel et bien d’un contrôle de la sécurité.

QUAND ?

En cas de vente :

Depuis le 1er janvier 2009, pour limiter les dangers, le vendeur d’un bien immobilier comportant une installation d’électricité réalisée depuis plus de 15 ans doit annexer à la promesse de vente et, à défaut de promesse, à l’acte authentique un état de l’installation intérieure d’électricité réalisé depuis moins de 3 ans.

 

Attention !

Dans le cas où le vendeur ne se conforme pas à cette obligation, il ne peut pas se prévaloir de la clause d’exonération de la garantie des vices cachés, dans la mesure où ces vices concerneraient l’installation intérieure d’électricité.

En cas d’anomalies détectées, la responsabilité de la remise en sécurité incombe au propriétaire acquéreur, sauf convention contraire.

 

 En cas de location :

Le bailleur doit annexer le Dossier de Diagnostics Techniques au contrat de location. La loi pour l’accès au logement et à un l'urbanisme rénové (loi ALUR), complétée par décret d’application, a introduit une information complémentaire sur l’état de l’installation d’électricité.

 

Une entrée en vigueur progressive a été décidée. Ce diagnostic est annexé au DDT :

 

Pour les logements situés dans un immeuble collectif au permis de construire délivré avant le 1er janvier 1975, à tous les contrats de location signés à compter du 1er juillet 2017.

 

Pour les autres logements, à tous les contrats de location signés à compter du 1er janvier 2018.

 

S’il a été réalisé depuis moins de 6 ans à la date à laquelle il doit être produit, l’état réalisé à destination de la vente peut être utilisé (d’autres équivalences existent). Si aucune obligation de travaux n’est explicitée dans ce texte, le bailleur se doit de régler les problèmes de sécurité décelés par le diagnostic.

 

En effet, tout propriétaire bailleur a obligation de louer un bien exempt de tout danger selon la loi sur le logement décent.

COMMENT ? 

Cette obligation vise les installations comprises dans les parties privatives des locaux et dans leur dépendance. Le diagnostic est établi à partir d’une norme de sécurité sur les installations électriques (norme XP C 16-600).

 

Le professionnel compétent procède donc à une inspection complète de l’installation :

 

  • Il contrôle la présence de plusieurs éléments (appareil général de commande, protection différentielle et contre les surintensités, mise à la terre...) et leur bon fonctionnement.

  • Il utilise des appareils de mesure pour vérifier le bon niveau de sécurité de l’installation.

 

  •  Il vérifie le respect des règles liées aux zones humides (salles de bain...) et l’absence de matériaux vétustes, inadaptés à l’usage de présentant des risques de contact direct.

 

Ce diagnostic est réalisé par un diagnostiqueur qui répond aux obligations légales entrée en vigueur le 1er novembre 2007 (certification du technicien minimum de garantie en assurance et indépendance et impartialité dans la réalisation du diagnostic)

1A Chemin de la Rollande

84140 Avignon Monfavet

  • Black Facebook Icon
  • Black Google+ Icon
  • Black Instagram Icon

© Mon diagnostiqueur